ORGANISATION ET RÉSEAU DE PARTENAIRES

PHARMAPHONE : COLLOQUE EUROPÉEN

Du néologisme à un colloque européen

« Pharmaphone 2020 », événement européen organisé avec le soutien d’une trentaine de structures dont le laboratoire IMSIC, les pôles de recherche INPS et ESMED de l’Université de Toulon ainsi que la Métropole Toulon Provence Méditerranée, a eu lieu les 15 et 16 janvier 2020 dernier à la Villa Tamaris (Centre d’art, La Seyne-sur-Mer). L’idée de ce colloque, et plus largement de la dynamique collective sur une même problématique, fait suite à un premier article que j’ai publié préalablement chez Hermès, La Revue. En 2019, je proposais le néologisme de « pharmaphone » pour insister sur l’ambivalence de l’appareil :

Galli, D. (2019). « Le pharmaphone ». Hermès, La Revue, 84 (2), 89-92.
(puis nous avons publié collectivement une quarantaine de textes qui traite de ce mot)

L’objectif de cette première édition a été de créer un élan commun autour du smartphone interrogé comme pharmakon : à la fois poison pour les relations humaines mais aussi point d’appui pour questionner autrement ce que peut être la communication entre les humains. Au-delà des traditionnels échanges académiques pendant le colloque, les questions des adolescents et des étudiants présents en grand nombre ont permis, dans une ambiance inédite, de perturber les chercheurs. Alors que nos publications et travaux créatifs sont régulièrement présentés auprès de la société civile depuis, nous préparons la deuxième édition.

Plus de 40 interventions et 25 laboratoires représentés avec des chercheurs comme Serge Tisseron, Dominique Wolton, Pascal Lardellier, Pierre Le Coz, Fabienne Martin-Juchat, Imad Saleh, Anne Cordier, Vincent Liquète… Sur les deux jours, plus de 500 participants ont participé aux débats avec les chercheurs dont : 120 adolescents, 100 étudiants, 20 doctorants, 15 danseurs du PNSD Cannes et le reste de la société civile : 20 entreprises, 15 associations, 10 soignants et une dizaine d’artistes locaux et européens.

Événement labellisé par la Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC).

PROGRAMME COMPLET

*

On retrouve à présent le concept de « pharmaphone » au sein de plusieurs de mes travaux :

RECHERCHES
Terrains, méthodes, concepts, publications

ENSEIGNEMENTS
CM, TD, projets tuteurés

RESPONSABILITÉS
Création, organisation

VALORISATION
Court-métrage, interventions